Crise au FN : Nicolas Sarkozy se dit "humilié d'assister à un tel spectacle"

Le président de l'UMP est revenu, jeudi 9 avril au soir, lors d'un meeting dans l'Oise, sur la crise qui agite le FN.

FRANCE 2

C'est la crise au Front national. Sa présidente Marine Le Pen a demandé au président d'honneur, son père Jean-Marie, d'arrêter la politique jeudi 9 avril. Et la classe politique ne reste pas indifférente. En meeting, jeudi 9 avril, à Gouvieux dans l'Oise, Nicolas Sarkozy est revenu sur ce conflit. "Ils allaient renouveler la politique ! Qu'est-ce que ça serait s'ils continuaient comme cela ?" s'est demandé le président de l'UMP.

"On ne sait pas si on doit en pleurer de rire ou de tristesse"

"Nous assistons à un drame familial dont on ne sait pas si on doit en pleurer de rire, ou en pleurer de tristesse", a-t-il poursuivi. Et l'ancien président de la République de conclure : "En tout cas, on sait quelque chose. Quand on regarde cela, on se sent humilié d'assister à un tel spectacle au sein de la République française."

La crise dans le parti d'extrême droite a été déclenchée par une interview donnée par Jean-Marie Le Pen au journal Rivarol. Dans cet entretien, publié jeudi mais dont le contenu avait été révélé deux jours plus tôt, le président d'honneur du FN multiplie les déclarations polémiques. En réaction, Marine Le Pen avait assuré que son père ne serait pas tête de liste aux élections régionales dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Jeudi, elle a annoncé qu'une procédure disciplinaire a été ouverte contre lui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de l\'UMP, Nicolas Sarkozy, le 8 avril 2015 au siège de l\'UMP, à Paris.
Le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, le 8 avril 2015 au siège de l'UMP, à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)