Les 4 vérités - Pour Éric Ciotti, les constructifs sont "des opportunistes sans conviction"

Député LR, Éric Ciotti est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 21 juin.

France 2

Une nouvelle loi pour lutter contre le terrorisme va être débattue au Parlement. "On va dégrader la protection qu'apportait l'état d'urgence. Les dispositions de l'état d'urgence vont être pérennisées, mais à un niveau plus faible. La fouille des véhicules et les contrôles d'identité seront soumis à l'accord des personnes, ça n'a aucune action persuasive et pertinente. Tout ça me parait devoir être amélioré", estime Éric Ciotti dans Les 4 Vérités ce mercredi matin.

Le député LR des Alpes-Maritimes "salue la décision" de Sylvie Goulard de quitter le gouvernement pour pouvoir se défendre dans l'affaire des emplois présumés fictifs du MoDem.

"La tromperie est en marche"

Et d'ajouter : "Le maintien de François Bayrou dans ces conditions est un scandale démocratique. Il doit démissionner. En un mois, il y a déjà cinq ministres mêlés à des affaires. Dès le début du quinquennat, il y a eu de la communication et de la tromperie. La tromperie est en marche".

Concernant le remaniement, il est "probable", selon Éric Ciotti, qu'Emmanuel Macron continue à nommer des ministres venus du camp des Républicains.

"Une minorité des élus LR a choisi d'abandonner leurs convictions pour des postes, lance Éric Ciotti. Les constructifs que j'appellerais les opportunistes sans conviction vont partir d'eux-mêmes. Ils s'éloignent et je ne les vois pas partir avec regret. En allant dans un autre groupe, ils quittent naturellement le parti les Républicains", conclut-il.

Eric Ciotti assiste à une réunion sur la sécurité du Festival de Cannes, le 9 mai 2016 à Cannes.
Eric Ciotti assiste à une réunion sur la sécurité du Festival de Cannes, le 9 mai 2016 à Cannes. (VALERY HACHE / AFP)