Cet article date de plus d'un an.

Menace terroriste : "39 attentats islamistes" et "neuf attentats d'ultra-droite" ont été déjoués depuis 2017, assure Gérald Darmanin

Publié Mis à jour
Menace terroriste : une présence policière "devant chacun des lieux de culte" pour les fêtes de Noël, annonce Gérald Darmanin
Menace terroriste : une présence policière "devant chacun des lieux de culte" pour les fêtes de Noël, annonce Gérald Darmanin Menace terroriste : une présence policière "devant chacun des lieux de culte" pour les fêtes de Noël, annonce Gérald Darmanin
Article rédigé par France 2 - T.Sotto
France Télévisions
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, était l'invité des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 14 décembre.

"Il y a une menace terroriste extrêmement importante dans notre pays", a rappelé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, dans les "4 Vérités" sur France 2, mercredi 14 décembre. "Nous avons déjoué 39 attentats islamistes depuis cinq ans", et "neuf attentats d'ultra-droite" dans le même temps, avec des "interpellations" de personnes potentiellement impliquées dans des attaques "ces dernières semaines". "Il y a des menaces pour toucher la vie religieuse", affirme-t-il aussi, en indiquant que "pour les fêtes de Noël, les policiers et les gendarmes seront présents devant chacun des lieux de culte". 

Concernant la demi-finale de Coupe du monde qui opposera la France au Maroc, mercredi soir, il affirme qu'"il n'y a pas d'interdiction de manifestation ce soir pour les supporters, quels qu'ils soient". En revanche, "quatre portes du périphérique" parisien seront fermées. Le ministre de l'Intérieur ajoute que 10 000 policiers seront mobilisés en France pendant la soirée.

Le ministre de l'Intérieur a ensuite réagi aux propos d'Adrien Quatennens, qui a déclaré dans le journal La Voix du Nord que Gérald Darmanin aurait fait fuiter dans la presse la main courante déposée par son ex-femme pour des violences conjugales. "Ces propos sont calomnieux, ils diffament gravement les agents du ministère de l'Intérieur." "Je déposerai plainte au nom des agents du ministère de l'Intérieur pour diffamation" ce mercredi, annonce-t-il, confirmant une information de franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.