VIDEO. Jean-Luc Mélenchon refuse de donner une consigne de vote

"Quels qu'ils soient, quand les résultats officiels seront connus, nous les respecterons", a déclaré le candidat de la France insoumise. "Je ne saurai dire ni faire davantage à cette heure."

FRANCEINFO

Jean-Luc Mélenchon, donné battu dans les estimations sur le premier tour de l'élection présidentielle, a déclaré, dimanche 23 avril, qu'il ne donnerait aucune consigne de vote pour le second tour, soulignant n'avoir reçu aucun mandat pour s'exprimer à la place de ses électeurs.

>> Présidentielle : suivez en direct notre soirée électorale

"Le résultat annoncé depuis le début de la soirée n’est pas celui que nous espérions", a dit le candidat de la France insoumise lors d'une déclaration à la presse à Paris. "Quels qu'ils soient, quand les résultats officiels seront connus, nous les respecterons, a-t-il ajouté. Je ne saurai dire ni faire davantage à cette heure."

"Chacun, chacune d'entre vous sait en conscience quel est son devoir, dès lors, je m'y range", a poursuivi l'eurodéputé. "Je n'ai reçu aucun mandat des 450 000 personnes qui ont décidé de présenter ma candidature, pour m'exprimer à leur place sur la suite, elles seront donc appelées à se prononcer sur la plateforme et le résultat de leur expression sera rendu public", a-t-il dit.

Jean-Luc Mélenchon, le 23 avril 2017.
Jean-Luc Mélenchon, le 23 avril 2017. (BERTRAND GUAY / AFP)