VIDEO. "C’est inquiétant pour un homme politique"... Michel Cymes diagnostique le coup de colère de Jean-Luc Mélenchon

Le médecin et animateur de France 5 doute que les Français puissent élire un homme "qui peut péter les plombs comme ça de façon aussi brutale". 

Voir la vidéo

La séquence a fait le tour des rédactions. Yeux exorbités, tête contre tête avec un représentant de l'ordre devant la porte des locaux de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon est hors de lui. Mardi 16 octobre, les perquisitions qui ont lieu chez lui et au siège de son parti le mettent très en colère. 

Des images fortes qui ont fait réagir le médecin et animateur Michel Cymes. Invité sur le plateau de l'émission "C à vous" mardi 6 novembre, à côté des auteurs du livre Mélenchon aux portes du pouvoir, le docteur a donné un avis médical sur le comportement du député : "C’est peut-être un peu le médecin qui regarde ça… Il est très inquiétant."

"Mauvais buzz pour lui"

Michel Cymes déclare que ces emportements semblent "plus forts que lui", même quand "ça risque de faire un mauvais buzz pour lui""Comment imaginer qu’un jour les Français puissent confier la présidence de la République à quelqu’un qui peut péter les plombs comme ça de façon aussi brutale ?" s'interroge-t-il. Une manière de "péter les plombs" qui ne sied pas à un homme politique, censé "théoriquement (...) être un peu raisonnable", selon l'animateur.

Des commentaires qui ont entraîné la réaction sur Twitter du porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière : "Ce qui est inquiétant, ce n'est donc pas les perquisitions disproportionnées et la captation de notre fichier d'adhérents, mais notre indignation. Pour le reste, dans le système stalinien aussi on considérait les opposants comme des gens ayant des problèmes de santé mentale..." a lancé le député de Seine-Saint-Denis.

Le médecin et animateur Michel Cymes était l\'invité de l\'émission \"C à vous\" sur France 5, mardi 6 novembre 2018.
Le médecin et animateur Michel Cymes était l'invité de l'émission "C à vous" sur France 5, mardi 6 novembre 2018. (YOUTUBE / FRANCE 5)