Manifestation du 26 mai : qui mène la contestation ?

La manifestation de demain, le 26 mai, verra défiler ensemble syndicats et partis politiques. Mais l'union sera-t-elle de longue durée ?

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ils prédisent une marée populaire. Les rassemblements du samedi 26 mai ont la particularité d'être organisés par un grand nombre de partis, syndicats et associations. Parmi eux, la France Insoumise. Jean-Luc Mélenchon rêve ainsi d'un Front populaire, union de la gauche qui avait permis à Léon Blum de gouverner de 1936 à 1938. La gauche espère désormais recréer cette unité dans la rue. Les dernières manifestations ont pourtant eu un bilan en demi-teinte : 38 900 personnes présentes lors de "la fête à Macron", 139 000 dans toute la France pour la journée d'action des fonctionnaires de mardi dernier, le 22 mai.

La CGT associée à la France Insoumise ?

La CGT ne devrait pas passer inaperçue demain, samedi 26 mai. Depuis les années 1990, elle affiche une indépendance vis-à-vis des partis politiques après avoir été le bras armé du Parti communiste. D'autres syndicats plus modérés ne défileront pas. Pour les spécialistes, l'alliance de la manifestation n'est que ponctuelle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cortège de la Fête à Macron, à Paris, le 5 mai 2018.
Le cortège de la Fête à Macron, à Paris, le 5 mai 2018. (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS)