Présidentielle : d'où vient la rose bleue, le nouveau logo de Marine Le Pen ?

Lors de l'inauguration de son quartier général pour la campagne présidentielle, mercredi à Paris, la présidente du Front national a dévoilé son slogan, "Au nom du peuple", et son logo, une rose bleue.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 16 novembre 2016, lors de l\'inauguration de son quartier général pour la campagne présidentielle, à Paris.
La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 16 novembre 2016, lors de l'inauguration de son quartier général pour la campagne présidentielle, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

Discrète depuis plusieurs semaines dans les médias, Marine Le Pen n'a pas oublié pour autant la campagne présidentielle. La présidente du Front national, dont tous les instituts de sondages prévoient la qualification pour le second tour du scrutin de 2017, a présenté, mercredi 16 novembre, les premières bases de sa campagne lors de l'inauguration de son quartier général, à Paris. Elle a dévoilé un slogan ("Au nom du peuple") et un logo en forme de rose bleue. En revanche, le nom de la formation d'extrême droite n'apparaît nulle part dans le nouveau QG.

Marine Le Pen a choisi ce symbole toute seule, sans aucune aide, assure à franceinfo son conseiller spécial, Bruno Bilde : "L'agence de communication qui l'a imaginé s'appelle Marine Le Pen." L'idée lui serait venue au mois de mai, indique la présidente du FN aux journalistes présents à l'inauguration de son quartier général. Elle a ensuite confié le dessin du logo à un graphiste.

Symbole de "l'impossible" qui devient "possible"

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Marine Le Pen explique la signification de cette rose sans épines. Elle évoque le symbole "de la féminité", mais aussi celui de l'espoir : "La rose bleue, dans le langage des fleurs, c'est rendre possible l'impossible." Un symbolisme tiré du fait que la rose bleue n'est pas une œuvre de la nature, mais une création originale de l'homme, comme le détaille ce blog de fleuriste.

La présidente frontiste propose également une autre lecture de son nouveau logo. "Certains auront une vision plus politique et verront dans la rose le symbole de la gauche et, dans la couleur bleue, celui de la droite", a-t-elle déclaré, "cette vision des choses n'est pas pour me déplaire". Comme souvent, Marine Le Pen cherche donc à se dépeindre en rassembleuse, par-delà le clivage droite-gauche.