L'image de Marine Le Pen s'est améliorée auprès des Français, mais sans retrouver ses scores de 2017, selon un sondage

En 2018, elle est remontée dans l'estime des Français, selon le baromètre annuel Kantar Sofres-One Point pour franceinfo et Le Monde.

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, le 14 février 2019.
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, le 14 février 2019. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

L'image de Marine Le Pen s'est améliorée auprès des Français depuis 2018, selon le baromètre annuel Kantar Sofres-One Point pour franceinfo et Le Monde publié mardi 12 mars. Ils ne sont plus que 54% à affirmer qu'ils n'adhèrent ni aux constats qu'elle exprime, ni aux solutions qu'elle propose, soit trois points de moins qu'il y a un an. Au lendemain de l'élection présidentielle de 2017, marquée par son débat de l'entre-deux tours raté face à Emmanuel Macron, la présidente du Rassemblement national avait vu son image se dégrader alors qu'en février 2017, quelques mois avant le scrutin, seuls 47% des Français n'adhéraient ni aux constats, ni aux solutions.

Elle remonte dans l'estime des Français

Après la grosse chute de 2018, Marine Le Pen remonte dans l'estime des Français sur tous les aspects de sa personnalité mais sans jamais retrouver ses scores de 2017. La patronne du Rassemblement national est ainsi jugée comme étant volontaire par 71% des personnes interrogées, soit cinq points de plus qu'il y a un an. Un Français sur deux (52%), estime qu'elle est capable de prendre des décisions (+3 points). Ils ont également près d'un sur deux (45%, +5 points) à croire qu'elle comprend leurs problèmes quotidiens.

Baromètre de l\'image du Rassemblement national mars 2019.
Baromètre de l'image du Rassemblement national mars 2019. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Elle gagne un peu de terrain à droite

Même sur les sujets où elle n'emporte pas l'adhésion des sondés, Marine Le Pen reprend du terrain. 57% des Français pensent qu'elle n'est pas capable de rassembler au-delà de son camp, c'est deux points de moins que l'an dernier. Pour 62% des personnes interrogées, la patronne du RN n'est ni sympathique, ni chaleureuse et n'a pas de nouvelles idées pour résoudre les problèmes de la France. Est-elle honnête ? Inspire-t-elle confiance? C'est non pour les deux tiers des Français (67%, en baisse de 4 points).

Le sondage met également en lumière que la patronne du Rassemblement national braconne sur les terres des Républicains. Si neuf sympathisants du RN sur dix la voient comme la représentante d'une droite patriote attachée aux valeurs traditionnelles (-2 points en un an), elle emporte l'adhésion de 63% des sympathisants LR sur ce critère. Elle progresse ainsi de 18% sur les terres de Laurent Wauquiez depuis l'an dernier.

Elle ferait une bonne présidente selon une minorité 

Marine Le Pen progresse également sur sa capacité à faire une bonne présidente de la République. En effet, 19% des Français le pensent, c'est trois points de plus qu'en 2018 mais encore en dessous des 22% de 2016. Ils sont donc encore sept sur dix (69%) à ne pas la voir dans le costume de cheffe de l'État.

À gauche, elle reste comme étant la représentante d'une extrême-droite nationaliste et xénophobe pour 64% des personnes interrogées. Ce jugement reste marqué chez les sympathisants de La République en marche. Sept marcheurs sur dix (70%) la voient ainsi, c'est six points de plus qu'il y a un an. 

*L'enquête pour le baromètre annuel Kantar Sofres-One Point pour franceinfo a été réalisée du 21 au 25 février 2019, auprès d’un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de Kantar.