L'adhésion aux idées du Rassemblement national augmente légèrement, selon un sondage

Cependant, seuls 47% des sondés estiment que le Rassemblement national accédera au pouvoir un jour en France.

Moins d\'un Français sur deux pense l\'accession du Rassemblement national au pouvoir possible, selon le baromètre annuel Kantar Sofres-One Point pour franceinfo et Le Monde (illustration).
Moins d'un Français sur deux pense l'accession du Rassemblement national au pouvoir possible, selon le baromètre annuel Kantar Sofres-One Point pour franceinfo et Le Monde (illustration). (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Les Français sont de moins en moins en désaccord avec les idées du Rassemblement national, mais moins d'un Français sur deux voit le parti accéder au pouvoir. C'est ce que révèle le baromètre annuel Kantar Sofres-One Point pour franceinfo et Le Monde publié mardi 12 mars.

Le rejet des idées du Rassemblement national diminue légèrement

Les Français se disent toujours majoritairement en désaccord avec les idées portées par le Rassemblement national, à 68%, ce qui cependant représente une baisse de deux points par rapport à l'an dernier. Ce chiffre reste relativement faible par rapport à l'état de l'opinion en 1999. En effet, à l'époque 86% des Français se disaient opposés aux idées du Front national. Selon le sondage, le Rassemblement national représente un danger pour la démocratie pour plus d'un Français sur deux (55%) : c'est trois points de moins qu'il y a un an. Pour rappel, en 1997 le Front national faisait figure de danger pour les trois quarts des Français (75%).  

Enfin, comme Marine Le Pen, le Rassemblement national gagne du terrain sur Les Républicains. L’idée d’une alliance électorale entre Les Républicains et la Rassemblement national progresse chez les sympathisants LR. Si 23% des Français considèrent que LR doit combattre ce rapprochement et même refuser tout accord électoral avec lui (28%), cette éventuelle alliance électorale entre les deux partis semble gagner en crédibilité auprès des proches des Républicains. Ils sont 47% à le penser. Cette idée est en progression constante depuis 2017 (43% en 2018 et 38% en 2017).  

Moins d'un Français sur deux pense que l'accession au pouvoir est possible

Moins d'un Français sur deux (47%) pense que le Rassemblement national pourra accéder au pouvoir un jour en France. Cette idée est cependant en progression de sept points sur un an. Les sympathisants du RN sont 84% à approuver cette idée, soit une baisse d'un point par rapport à 2018. Ils sont tout de même 16% à ne pas croire possible de prendre les rênes du pouvoir un jour. La possibilité de voir le RN aux manettes progresse le plus du côté des proches des Républicains. Plus d'un sympathisant sur deux (52%) croit en cette idée, avec une progression de 15% en un an. Du côté de LREM, 41% des sympathisants estiment que le RN peut gouverner un jour, c'est 12 points de plus que l'an dernier. À gauche, ils sont 42% (+2 points) à avoir le même jugement.  

Six Français sur dix (61%) ne voient le RN que comme un parti qui a vocation à rassembler les votes d'opposition. Cette proportion est quasi stable sur un an (-1%). L'idée est majeure chez les Marcheurs (83%, +5 points) ainsi qu'à gauche (73%, +1 point). A droite, six personnes interrogées sur dix proches de LR (61%) gardent une image du Rassemblement national comme étant un parti d'opposition (+4%). À noter que pour les proches du RN, si 81% d'entre eux pensent que leur parti a la capacité de participer à un gouvernement (+4 points en un an), ils restent 18% à ne le voir que dans l'opposition.  

*L'enquête pour le baromètre annuel Kantar Sofres-One Point pour franceinfo et Le Monde a été réalisée du 21 au 25 février 2019, auprès d’un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de Kantar.