Journal de campagne : les candidats populistes de la présidentielle

François Hollande a formulé une mise en garde contre l'avènement du populisme au pouvoir. Sur le plateau du 12/13 de France 3, Dorothée Lachaud commente cette remarque qui concerne notamment la montée dans les sondages de Jean-Luc Mélenchon.

France 3

Jean-Luc Mélenchon continue sa percée dans les sondages, ce qui a amené le chef de l'État à formuler une mise en garde contre la probabilité d'un candidat populiste au pouvoir. "Effectivement. C'est un match à quatre qui se confirme est qui s'avère de plus en plus serré. Jean-Luc Mélenchon confirme sa place de troisième homme avec 18,5% des voix, contre seulement 18% pour François Fillon. Les deux premiers, Marine Le Pen et Emmanuel Macron, restent au coude à coude en tête avec 24% des intentions de vote au premier tour", observe Dorothée Lachaud.

Un léger repli pour Marin Le Pen

Marine Le Pen subit un léger repli dans ce sondage. Que se passe-t-il pour la candidate du Front national ? "Il est vrai que Marine Le Pen vit une période délicate en ce moment dans sa campagne. Des échauffourées lors de son meeting en Corse samedi, et puis dans la foulée une phrase qui créé la polémique : 'La France n'est pas responsable de la rafle du Vél d'Hiv.' Elle a essayé de se rattraper, mais le mal est fait", analyse la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le coprésident du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, et la présidente du Front national, Marine Le Pen, sur des affiches de la dernière campagne présidentielle, le 22 avril 2012 à Strasbourg (Bas-Rhin).
Le coprésident du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, et la présidente du Front national, Marine Le Pen, sur des affiches de la dernière campagne présidentielle, le 22 avril 2012 à Strasbourg (Bas-Rhin). (PATRICK HERTZOG / AFP)