Élections européennes : les raisons du vote pour le Rassemblement national

Jordan Bardella et le Rassemblement national ont remporté les élections européennes, dimanche 26 mai. Le parti a obtenu plus de voix que lors du dernier scrutin. Mais tous les bulletins n'ont pas été glissés par adhésion.

FRANCE 2

Comme en 2014, le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes. Si le résultat, stricto sensu, est en baisse (23,3% contre 24,8%) , son nombre d'électeurs est lui en hausse. Et de manière considérable. Jordan Bardella, tête de liste, et Marine Le Pen, ont conquis 500 000 nouveaux électeurs par rapport au dernier scrutin européen.

Pour contrer Emmanuel Macron

Et ce, notamment dans des territoires ruraux. Comme en Charente où une électrice a déposé son bulletin en faveur du RN "pour que la France redevienne la France et qu'on puisse sortir un petit peu du mal être qu'on ressent." Un vote d'adhésion d'une part, mais aussi de rejet du chef de l'État. "C'est un parti qui pouvait contrer Emmanuel Macron", explique un habitant de Seine-et-Marne. Avec une augmentation de la participation, le RN a fédéré pour diverses raisons. " Ce qu'a réussi à faire le RN, ça a été de remettre dans le jeu des personnes qui se seraient probablement abstenues, par exemple les électeurs les plus populaires", éclaire Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux élections européennes, le 5 avril 2019 lors d\'un meeting à Bruz (Ille-et-Vilaine).
Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux élections européennes, le 5 avril 2019 lors d'un meeting à Bruz (Ille-et-Vilaine). (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)