Manuel Valls va répondre à l'ire des policiers

Le Premier ministre doit réagir aux manifestations des fonctionnaires de police en colère. Sophie Brunn évoque, depuis l'Elysée, les pistes du chef du gouvernement.

FRANCE 2

Alors que les policiers manifestent ce mercredi 14 octobre, la réponse du gouvernement est attendue. Le Premier ministre doit réagir aux griefs des fonctionnaires. Ces derniers dénoncent le "laxisme de la justice" et un manque de moyens pour remplir leurs missions.

"Manuel Valls devrait d'abord s'attacher à répondre à la colère des policiers en affirmant un principe : il ne doit plus y avoir de sortie ponctuelle de détenus sans réelle nécessité", rapporte Sophie Brunn depuis l'Elysée. Le chef du gouvernement devrait demander que toutes les informations concernant un détenu soient bien transmises aux juges d'application des peines.

Une dizaine de mesures "très concrètes"

En outre, Manuel Valls va annoncer "une dizaine de mesures très concrètes visant à alléger le travail de paperasserie des officiers de la police judiciaire", ajoute la reporter de France 2. Le principe selon lequel tout acte de procédure donne lieu à un procès-verbal devrait être abandonné. La semaine prochaine, François Hollande recevra les syndicats de la police et de la justice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 5 octobre 2015 à Tokyo (Japon).
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 5 octobre 2015 à Tokyo (Japon). (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)