Vidéo "A aucun moment il n'a fermé la porte" : Edouard Philippe a-t-il songé à se présenter à la présidentielle pour la droite dès 2022 ?

Publié Mis à jour
Edouard Philippe a-t-il songé à se présenter à la présidentielle… dès 2022 ?
Envoyé spécial / France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Quelles sont les ambitions réelles d'Edouard Philippe ? Avant de fonder Horizons et de se lancer dans la bataille des législatives derrière Emmanuel Macron, l’ancien Premier ministre aurait été approché pour porter les couleurs de la droite à l’élection présidentielle de 2022. "Complément d'enquête" a recueilli les confidences d'une figure de la droite, Jean-François Copé.

C'est une rencontre qui remonte à décembre 2020. Lors d'un déplacement à Meaux, Edouard Philippe s'entretient pendant une heure avec le maire de la ville, Jean-François Copé. L’ancien ministre de Jacques Chirac a une idée en tête : faire du très populaire Edouard Philippe le candidat de la droite à la présidentielle de 2022. Et à entendre le maire de Meaux, il ne serait pas le seul poids lourd de sa famille politique à "étudier favorablement cette option" (il ne donnera pas de noms). "Il y a un espace, à ce moment-là, qui est énorme", analyse-t-il.

Une première, puis une deuxième entrevue

Pendant une heure, les deux hommes discutent donc des conditions qui devraient être réunies pour qu’Edouard Philippe se lance dans la course à l’Elysée. Une éventualité que l'ex-Premier ministre est loin de repousser, selon Jean-François Copé. Lors d'une seconde entrevue, les choses se seraient même précisées… Interrogé par "Complément d'enquête", l’ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron conteste cette version et affirme avoir marqué son refus d'être "déloyal au président".

"- J'ai écouté ce que me disait Jean-François Copé.
- Avec intérêt ?
- J'écoute toujours attentivement ce qu'on me dit."

Edouard Philippe

interrogé par "Complément d'enquête"

A cette époque, Edouard Philippe faisait la promotion d’un ouvrage co-écrit avec son compère Gilles Boyer. Et sur certains plateaux télé, il semblait laisser planer le doute. S'il n'a pas donné suite à la proposition de Jean-François Copé, est-ce par loyauté ou bien par stratégie ? "Si Edouard Philippe avait fait ça, estime le député LR Benoist Apparu, il aurait immédiatement perdu sa popularité. S'il se présente contre Emmanuel Macron, il prouve aux Français qu'il est comme tout le monde, que c'est d'abord son intérêt électoral qui l'emporte. Et ce qui aurait pu être vécu comme un candidat intéressant se serait peut-être effondré à ce moment-là."

Extrait de "Edouard Philippe : Monsieur Loyal ou futur rival ?", un portrait à voir dans "Complément d'enquête" le 19 mai 2022.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.