Primaire de la droite : ce climat de tension peut-il durer ?

Guillaume Daret est en plateau pour faire le point sur le climat de tension entre les deux candidats à la primaire de la droite et du centre.

France 2

Entre Alain Juppé et François Fillon, c'est un duel où le ton monte, mais ce climat de tension peut-il durer ? Il reste trois jours de campagne et le journaliste Guillaumé Daret explique que "le ton est particulièrement monté ces dernières heures, mais visiblement dans l'équipe du maire de Bordeaux, tout le monde n'est pas dans la même ligne". Benoist Apparu, porte-parole de François Fillon, appelle, lui, à la fin des hostilités. "Le ton est monté hier, un peu trop de mon point de vue", s'est-il exprimé ce mercredi 23 novembre sur Télé Matin.

4 272 8880 votants pour le premier tour de la primaire

Le journaliste en plateau apporte également un chiffre : "4 272 880, c'est le nombre total et final de votants pour le premier tour de cette primaire de la droite. C'est une belle opération financière, car cela fait plus de huit millions et demi d'euros collectés". La pénurie est la crainte de certains à droite qui redoutent qu'il n'y ait pas suffisamment de monde pour tenir les bureaux de vote au second tour. "Par exemple, parce que les déçus sarkozystes pourraient décider de faire défection, mais tous les bureaux de vote seront bien ouvert dimanche prochain, le 27 novembre", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux finalistes de la primaire à droite, Alain Juppé et François Fillon, le 3 novembre 2016.
Les deux finalistes de la primaire à droite, Alain Juppé et François Fillon, le 3 novembre 2016. (ERIC FEFERBERG / AFP)