Primaire de la droite : Juppé-Fillon, c'est Chirac contre Thatcher

Le ton monte clairement entre François Fillon et Alain Juppé. Le maire de Bordeaux a, semble-t-il, mis de côté la charte de bonne conduite qu'il avait lui-même établie cet été.

Alain Juppé tente de casser la dynamique de son adversaire. Il juge François Fillon trop à droite sur les valeurs, trop radical sur l'économie. Mardi soir, on a vu à Lyon un Fillon faisant du Thatcher et à Toulouse un Juppé faisant du Chirac. Deux visions de la droite, une bataille idéologique autour d'une interrogation : jusqu'où l'interventionnisme de l'État doit-il aller ?

Juppé en difficulté

Lors du premier tour de la primaire, les électeurs de gauche se sont mobilisés pour éliminer Nicolas Sarkozy. Il est peu probable qu'ils se déplacent en grand nombre pour sortir François Fillon comme le rêve Alain Juppé, d'autant plus que les centristes sont divisés. Les deux rivaux ont cité de Gaulle, note le journaliste Arnaud Boutet, mais il manque encore un récit national, le souffle d'une présidentielle. Certes, ce n'est qu'une primaire, mais tout va vraiment très vite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alain Juppé le 19 octobre à Rennes et François Fillon le 15 septembre à Pacé
Alain Juppé le 19 octobre à Rennes et François Fillon le 15 septembre à Pacé (LOIC VENANCE ET JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)