Présidence des Républicains : trois personnalités pour un seul fauteuil

Les Républicains se choisiront un président ou une présidente en décembre. Il y a trois candidats : Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan. Trois personnalités pour trois programmes.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ne sont que trois sur la ligne de départ. Si la victoire se jugeait sur la fréquentation des meetings, le vainqueur serait sans nul doute Laurent Wauquiez. À 42 ans, l'ancien ministre et président du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, est le plus expérimenté et sur le fond le plus conservateur. Il revendique de s'inscrire dans l'héritage de Nicolas Sarkozy et souhaite une droite identitaire. Son programme, c'est le retour de la droite.

L'ancienne porte-parole de François Fillon

Florence Portelli se définit quant à elle comme une séguiniste-gaulliste-sociale. À 39 ans, elle est conseillère régionale et maire de Taverny dans le Val-d'Oise. Elle veut incarner la nouvelle génération de droite. Son mentor est François Fillon dont elle fût la porte-parole. Libérale économiquement, son programme est encore très flou. Sur les plateaux télé, c'est toujours à François Fillon qu'elle fait référence.

Une droite modérée avec le plus jeune

Le plus jeune, celui qui n'a rien à perdre, c'est Maël de Calan. À seulement 36 ans, il dirige la fédération LR du Finistère, dont il est élu. Farouchement opposé à la ligne de Laurent Wauquiez, c'est auprès d'Alain Juppé qu'il s'est engagé depuis dix ans. C'est une droite modérée. Il juge indispensable de faire revenir les centristes séduits par Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les portes du siège du parti Les Républicains, à Paris, le 11 juillet 2017.
Les portes du siège du parti Les Républicains, à Paris, le 11 juillet 2017. (BERTRAND GUAY / AFP)