VIDEO. "La droite ne représente plus grand-chose" : Laurent Wauquiez s'en va et c'est le grand flou chez Les Républicains

Laurent Wauquiez a démissionné de son poste de président des Républicains, dimanche 2 juin, une semaine après l'échec retentissant de son parti aux élections européennes, laissant le parti sans chef.

Pour certains, sa décision est "digne" et "responsable". Pour d'autres, la démission de Laurent Wauquiez est un "soulagement". Dimanche 2 juin, le chef des Républicains a annoncé sa démission, une semaine après l'échec cuisant du parti de droite aux élections européennes. Lundi, de nombreux cadres et élus LR étaient invités des matinales de radio et télévision. Et leurs prises de parole reflétaient une certaine pagaille dans leurs rangs. 

"Quelle doit être notre ligne politique ?"

Pour Eric Woerth et Brice Hortefeux, invités des matinales de RTL et franceinfo, Laurent Wauquiez a su tirer les leçons de la lourde défaite de sa formation politique en démissionnant. "Il a expliqué qu'il prenait ses responsabilités. (...) Il y avait une émotion très vraie", a affirmé le premier, député LR de l'Oise. Mais d'autres se sont montrés plus sévères envers leur ancien leader. "Sa démission était inévitable. Je pourrais même parler de soulagement pour l'ensemble de la famille politique", a tranché Arnaud Robinet, maire LR de Reims. 

Au-delà de l'homme, c'est la ligne politique depuis 2017, depuis son élection à la tête du parti, qui ne correspondait pas du tout à l'attente de nos concitoyens.

Arnaud Robinet, maire de Reims

à France Inter

Après cette démission, les élus semblent être dans un grand flou. Les questions affluent. "Quelle doit être notre ligne politique ? Est-ce qu'on doit continuer à être rétrécis, rabougris, comme on l'a été ces deux dernières années ?", se demande Jean-François Copé, maire de Meaux, au micro d'Europe 1. "Quelle peut être notre utilité ? (...) Si on ne démontre pas notre utilité, on risque de disparaître", tranche tout simplement Brice Hortefeux sur franceinfo.

De nombreux journalistes attendent devant le siège des Républicains après la démission de Laurent Wauquiez, le 3 juin 2019 à Paris.
De nombreux journalistes attendent devant le siège des Républicains après la démission de Laurent Wauquiez, le 3 juin 2019 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)