L’épouse de Thomas Thévenoud écartée du Sénat

Une réplique des déboires fiscaux de l’ancien secrétaire d’Etat au Commerce extérieur atteint son épouse. Sandra Thévenoud, chef de cabinet du président du Sénat, est "mise en congé sans salaire, jusque fin septembre.

(L'épouse de Thomas Thévenoud écarté du Sénat © MaxPPP)

Thomas Thévenoud a été congédié du gouvernement pour ne pas avoir payé ses impôts pendant plusieurs années. Alors que se pose la question de son retour sur les bancs de l’Assemblée nationale, son épouse a été priée de quitter provisoirement son travail au Sénat.

 

Sandra Thévenoud travaillait aux côtés de Jean-Pierre Bel, le président PS du Sénat, dont elle était la chef de cabinet. Lundi, elle a été "mise en congé" et sans traitement selon l’information donnée par nos confrères de France Inter.

La date du 30 septembre pour ce congé forcé correspond au moment où Jean-Pierre Bel cessera ses fonctions à la Haute-Assemblée.

Des époux solidaires ?

Le cas de l’épouse de l’éphémère secrétaire d’Etat au Commerce extérieur avait été épinglé ces dernières heures par Nathalie Goulet, sénatrice de l’Orne et candidate à la succession de Jean-Pierre Bel. Les déclarations fiscales étant doublement signées, l’élue UDI–UC s’était interrogée sur le maintien de Sandra Thévenoud à son poste :

"La fiscalité étant l’affaire solidaire des époux, Mme Thévenoud marque la même irresponsabilité que son mari et devrait tirer en tirer les conséquences."

Thomas Thévenoud a lui été convoqué par le patron du PS, Jean-François Cambadélis, puisque se pose l’éventualité de son retour sur la scène politique en tant que député de Saône-et-Loire. Dans cette affaire fiscale, l’ancien secrétaire d’Etat a admis "de la négligence, mais pas de la malhonnêteté ". Il a dit avoir remis sa situation en ordre, ses impôts et les pénalités depuis trois ans.