Cet article date de plus de huit ans.

La secrétaire générale du groupe UMP de Paris vit dans un logement social

Malgré ses revenus confortables, Marie-Line Reperant y réside depuis 1988, rapporte "Metronews", lundi. Elle assure qu'elle va quitter son habitation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de l'UMP, dans le 15e arrondissement de Paris, le 19 novembre 2012. (MAXPPP)

Marie-Line Reperant, secrétaire générale du groupe UMP de Paris, habite dans un logement social du 19e arrondissement depuis 1988, alors que ses revenus dépasseraient les plafonds autorisés, affirme Metronews, lundi 20 octobre. Une information qui lui a été confirmée par Paris Habitat, l'office public d'habitations à loyer modéré de la ville de Paris.

"Elle a décidé de quitter ce logement"

Contactée par le quotidien, la principale intéressée ne dément pas. Mais elle a laissé le soin à l'attaché de presse de Nathalie Kosciusko-Morizet de livrer des explications : "Oui, elle habite bien un logement social parce qu'à l'époque, elle respectait les critères d'attribution. (...) Je ne connais pas son salaire, mais il n'y a pas de problème puisque c'est un agent public", a-t-il déclaré.

"De toute façon, elle a décidé de quitter ce logement depuis plusieurs semaines par solidarité avec les élus, a-t-il assuré, sans pouvoir fournir de preuves matérielles. Il faudra me croire sur parole."

Avant elle, des conseillers municipaux parisiens ont été concernés par une affaire de ce genre, comme Geoffroy Boulard (UMP, 17e) Jack-Yves Bohbot (UMP, 11e), Jean-Jacques Giannesini (UMP, 19e) et Carine Petit (PS, 14e).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.