Cet article date de plus d'un an.

Législatives 2022 : "C’est une opération de clarification pour le Parti socialiste", estime Manon Aubry (LFI)

Publié
Législatives 2022 : « C’est une opération de clarification pour le Parti socialiste », estime Manon Aubry (LFI)
Législatives 2022 : « C’est une opération de clarification pour le Parti socialiste », estime Manon Aubry (LFI) Législatives 2022 : « C’est une opération de clarification pour le Parti socialiste », estime Manon Aubry (LFI) (France 2)
Article rédigé par France 2 - G. Daret
France Télévisions

Manon Aubry, députée européenne LFI, est l’invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 6 mai.

Le Parti socialiste (PS) a entériné l’accord avec LFI pour les législatives, vendredi 6 mai. "Le PS renoue en quelque sorte avec son histoire, avec la bataille pour les grandes conquêtes sociales. Je suis ravie de voir que l’on va mener la bataille ensemble par exemple pour la retraite à 60 ans. C’est l’heure de lancer ce troisième tour et de pouvoir l’emporter au mois de juin pour avoir une majorité et pour pouvoir changer la vie de millions de gens", explique Manon Aubry, députée européenne LFI, invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 6 mai. "C’est une opération de clarification pour le Parti socialiste. Surtout c’est une réponse à un espoir qui s’est levé", ajoute-t-elle.

Les dissidents aux législatives exclus

Cet accord ne fait pas l’unanimité sur le terrain. Que faire face à d’éventuels dissidents ? "Dans le protocole d’accord, chaque formation politique prendra ses dispositions et exclura toute personne qui voudra se présenter sous les couleurs politiques alors qu’il n’a pas été investi par notre nouvelle union populaire", conclut Manon Aubry.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.