Jean-Luc Mélenchon qualifie les policiers de "barbares" et déclenche la colère des syndicats

Lors d'une manifestation mardi 24 septembre, Jean-Luc Mélenchon a qualifié les forces de l'ordre de "barbares". Un syndicat a déposé plainte pour incitation à la haine.

FRANCE 2

Jean-Luc Mélenchon est filmé de près par un journaliste indépendant. Lors d'une manifestation à Paris mardi 24 septembre, il est interpellé sur les violences policières et répond : "C'est des barbares, soyez prudents". Ces mots prononcés par le leader de la France insoumise ne passent pas auprès du syndicat de police Alliance. "Nous sommes là pour assurer l'ordre public et non pas comme il le dit, assurer le désordre public", déplore Frédéric Lagache, délégué général du syndicat. De son côté, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner a déclaré dans un tweet que l'insulte était "inacceptable".

Manifestation jeudi

En guise de défense, le député Alexis Corbière rétorque qu'il s'agit d'une conversation privée. Pour la droite, Jean-Luc Mélenchon sème la confusion. "On ne peut pas donner le sentiment qu'il y a sur le même terrain les délinquants et les policiers, qu'on est dans une bataille rangée", estime le député LR Éric Ciotti. Jeudi 26 septembre, le syndicat de police Alliance manifestera devant le siège de la France insoumise. Ironie de l'histoire, Jean-Luc Mélenchon a demandé une protection de la gendarmerie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 24 septembre 2019 à Paris.
Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 24 septembre 2019 à Paris. (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)