VIDEO. "Je n'ai pas envie d'être le ministre des commentaires", explique Emmanuel Macron

Répondant aux journalistes mardi, le nouveau ministre de l'Economie a implicitement critiqué son prédécesseur démissionnaire, Arnaud Montebourg.

FRANCE 2

Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l'Économie, s'est rendu ce mardi 2 septembre, , pour son premier déplacement comme membre du gouvernement, à Romagny (Manche) dans la plus grande Scop de France. L'entreprise Acome fabrique des fils et des câbles de haute technicité.

Répondant aux nombreux journalistes, le ministre a critiqué implicitement son prédécesseur démissionnaire, Arnaud Montebourg : "Si on se met en scène comme finalement celui qui permet de redresser ce qui ne va pas, pardon, mais ça ne donne pas le moral aux Français."

"Les 35 heures, une polémique de presse"

La remise en cause des 35 heures n'est qu'une polémique lancée par la presse, pour Emmanuel Macron. "Je ne pense pas qu'il faille aujourd'hui déroger de manière législative aux 35 heures, mais j'invitais à la négociation sur celles-ci", explique-t-il.

Emmanuel Macron, ministre de l\'Economie, de l\'Industrie et du Numérique en déplacement à Romagny (Manche), lors d\'une visite du site d\'Acome, une Scop spécialisée dans la fibre numérique.
Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique en déplacement à Romagny (Manche), lors d'une visite du site d'Acome, une Scop spécialisée dans la fibre numérique. (SALOM-GOMIS SEBASTIEN / SIPA)