Damien Abad accusé de viols : le ministre conteste les faits

Publié Mis à jour
Damien Abad accusé de viols : le ministre conteste les faits
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Peyrout, J. Neny, A. Canestraro - franceinfo
France Télévisions

Le nouveau ministre des Solidarités, Damien Abad, est fragilisé par des accusations de viol relayées par Mediapart. Il s'est exprimé face aux médias, lundi 23 mai, pour contester les faits.

Pour sa première déclaration publique depuis le début de l'affaire, Damien Abad, accusé par deux femmes de s'être rendu coupable de viol, a clamé son innocence. "Je le répète avec fermeté, je n'ai jamais violé une seule femme de ma vie. Vous comprendrez qu'aborder ces sujets publiquement est extrêmement douloureux pour moi. Désormais, je me consacre à ma mission de ministre", a-t-il déclaré, réfutant l'hypothèse d'une démission.

La République en Marche et Les Républicains auraient été alertés

Le nouveau ministre des Solidarités est dans la tourmente depuis samedi et la publication d'un article de Mediapart, qui relaie deux témoignages de femmes l'accusant de viols entre 2010 et 2011. Le premier a été transmis par courrier, le 13 mai dernier, à l'observatoire des violences sexuelles en politique, une association militante. Pour l'heure, aucune plainte n'a été déposée dans cette affaire, mais l'organisme dit avoir alerté La République en Marche et Les Républicains, l'ancien parti de Damien Abad. L'autre témoignage a, lui, déjà fait l'objet de deux plaintes, classées sans suite faute de faits suffisamment caractérisés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.