Infographie Remaniement : avant la nomination de Gabriel Attal à Matignon, quels étaient les Premiers ministres les plus jeunes ?

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Gabriel Attal à la sortie du Conseil des ministres, le 26 octobre 2022, à l'Elysée. (SANDRINE MARTY / AFP)
Emmanuel Macron a choisi de nommer l'ex-ministre de l'Education nationale, âgé de 34 ans et 9 mois, à la tête du gouvernement.

Le record de précocité est tombé. Alors que Gabriel Attal a succédé à Elisabeth Borne, mardi 9 novembre, au poste de Premier ministre, l'élu des Hauts-de-Seine, âgé de 34 ans et 9 mois aujourd'hui, est devenu plus jeune chef du gouvernement dans l'histoire de la Ve République.

Gabriel Attal a en effet quelques années de moins que Laurent Fabius, âgé de 37 ans et 10 mois, lors de son entrée à Matignon en juillet 1984. Un record de précocité supplémentaire pour l'ex-porte-parole du gouvernement, qui était déjà le plus jeune ministre de l'Education nationale. En 2018, il était aussi, à 29 ans, le benjamin du gouvernement lors de son entrée en tant que secrétaire d'Etat chargé de la Jeunesse et de la mise en place du Service national universel.

Jacques Chirac complète désormais le podium, avec une nomination à l'âge de 41 ans, en mai 1974. Trente-deux ans séparent donc le plus jeune Premier ministre de la Ve République et le plus âgé : Pierre Bérégovoy avait pris son poste à l'âge de 66 ans, en avril 1992. Ils sont, l'un comme l'autre, bien loin de la moyenne d'âge des 26 chefs de gouvernement qui se sont succédé depuis 1958, à savoir 54 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.