VIDEO. Florian Philippot accuse Laurent Ruquier d'être un "militant anti-FN", l'animateur le "prend comme un compliment"

Le numéro 2 du Front national était samedi soir l'invité d'"On n'est pas couché".

Voir la vidéo

On le sait, Laurent Ruquier et Florian Philippot ne sont pas les meilleurs amis du monde. L'échange entre l'animateur et le numéro 2 du Front national dans "On n'est pas couché", samedi 1er avril, l'a encore prouvé.

Florian Philippot a d'abord accusé David Pujadas d'avoir manipulé une image sur le plateau du 20 heures en demandant à Marine Le Pen si l'un de ses proches, Axel Loustau, n'avait pas effectué un salut nazi dans le cadre une soirée privée. Le conseiller de la présidente FN a effectué une démonstration par l'absurde en montrant à la caméra un cliché du journaliste de France 2 le bras tendu, avant d'enchaîner sur une photo de Manuel Valls puis de Christiane Taubira prises dans les mêmes conditions.

"Vous voyez, comme c'est facile", a lancé Florian Philippot sous les applaudissements de quelques-uns de ses soutiens. "La différence, c'est qu'on ne peut pas soupçonner Christiane Taubira d'avoir fait un salut nazi, alors que vos amis, oui", a répliqué Laurent Ruquier.

"Esprit militant"

Le numéro 2 du FN a ensuite accusé l'animateur d'avoir un "esprit militant". "Il l'est sans doute moins que le vôtre !" a répondu l'animateur. S'en est suivi un échange au cours duquel Florian Philippot a estimé que Laurent Ruquier se servait de son émission comme d'une tribune contre le Front national. 

"Vous n'arrêtez pas de me qualifier de militant anti-Front national, eh bien je vais vous dire : vous me complimentez !", a terminé Laurent Ruquier, sous les applaudissements ironiques de son interlocuteur.

Florian Philippot, le 18 mars 2017 à Metz (Moselle).
Florian Philippot, le 18 mars 2017 à Metz (Moselle). (JEAN CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)