Régionales : dans les Hauts-de-France, la gauche s'allie face à Xavier Bertrand et Sébastien Chenu

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
regionales hauts de france
FRANCEINFO
Article rédigé par
A.-C. Roth, V. Christophe - franceinfo
France Télévisions

Le président sortant du Conseil régional de Hauts-de-France, Xavier Bertrand a estimé, dimanche 14 mars, qu'il était le seul à pouvoir battre le Rassemblement national lors des régionales de juin, après l'annonce d'une union de la gauche. 

Karima Delli incarne l’union de la gauche dans les Hauts-de-France. Écologiste, députée européenne, elle est la candidate aux élections régionales d’une liste rassemblant les Verts, les communistes, les socialistes et La France insoumise. L’objectif est d’éviter le scénario de 2015 lorsque la gauche, dispersée au premier tour, s’était retirée en faveur de Xavier Bertrand pour faire barrage au Rassemblement national. “Je dis à la droite et à l’extrême droite, dans cette région, la gauche est de retour”, déclare Patrick Kanner, sénateur PS du Nord. Mais l’union de ces quatre formations ressemble encore à un mariage de raison. Le nom et le programme commun reste à négocier.

Xavier Bertrand sûr de sa force

Xavier Bertrand, le président sortant des Hauts-de-France, ex-LR, pense être le seul en mesure de battre la liste RN de Sébastien Chenu. “Avec mon équipe, nous sommes les seuls à éviter la victoire des extrêmes”, assure l’élu sur France 3, dimanche 14 mars. L’union des écologistes et des partis de gauche est une première. Les discussions sont en cours dans d’autres régions en vue des élections qui auront lieu en juin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.