Cet article date de plus de trois ans.

Jean-Marie Le Pen ne se rendra pas au congrès du FN à Lille

Le président d'honneur du parti d'extrême droite était l'invité de RTL, lundi. "Je ne veux pas me rendre complice de l’assassinat du FN", a-t-il notamment déclaré.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Marie Le Pen, à Luxembourg, le 23 novembre 2017. (JOHN THYS / AFP)

Il se fera sans lui. Jean-Marie Le Pen a annoncé, lundi 26 février sur RTL, qu'il ne comptait pas assister au congrès du Front national qui doit se tenir les 10 et 11 mars. "Je ne me rendrai pas à Lille car je ne veux pas me rendre complice de l’assassinat du FN", a déclaré le président d'honneur du parti. "Si je regarde dans le rétroviseur, je suis assez fier de moi, j'ai eu une ligne assez droite, la plus droite possible selon moi", a-t-il ajouté.

Changement de nom prévu

Dans le premier tome de ses mémoires, Jean-Marie Le Pen n'épargne pas la plus jeune de ses filles, Marine Le Pen : "Un sentiment me domine quand j’y pense : j’ai pitié d’elle. Je crois à la justice immanente, raconte-t-il. Sa stratégie et son stratège se sont plantés (...). En s’appliquant à me rendre ringard, elle s’est éclaboussée dans la manœuvre par son échec, et sans doute le Front national aussi, ce qui est plus grave."

Louis Aliot, vice-président du Front national, a déclaré, sur franceinfo, que son parti allait changer de nom. Selon lui, l'appellation actuelle pose "problème". "Il faut en changer pour permettre un plus large rassemblement de deuxième tour", a-t-il estimé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.