Cet article date de plus de six ans.

Hayange : la première adjointe du maire FN démise de ses fonctions

Marie Da Silva assure avoir avancé des frais de campagne au maire Fabien Engelmann, sans qu'ils soient déclarés dans les comptes officiels du candidat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ex-adjointe du maire de Hayange (Moselle), Marie Da Silva, lors du conseil municipal, le 3 septembre 2014. (MAXPPP)

Entre huées et applaudissements, le conseil municipal a été houleux, mercredi 3 septembre, à Hayange (Moselle). La première adjointe au maire FN Fabien Engelmann a été officiellement démise de ses fonctions, après ses accusations sur les comptes de campagne de l'édile.

Après plusieurs jours de guerre ouverte entre le maire et sa première adjointe, la décision d'exclure Marie Da Silva a été approuvée après un vote à bulletin secret par 21 voix contre elle, 1 voix pour et 1 vote blanc, devant quelque 200 personnes, dont de nombreux journalistes. "Un résultat sans appel", s'est félicité le maire.

"Je n'ai pas fini mon bras de fer avec le maire"

Marie Da Silva a porté plainte, mardi, pour "abus de confiance, abus de biens sociaux et harcèlement" contre Fabien Engelmann, lui reprochant des irrégularités dans ses comptes de campagne lors des dernières élections municipales. Factures à l'appui, elle affirme avoir avancé quelque 3 000 euros, partiellement remboursés, sans être déclarés dans les comptes officiels du candidat.

L'opposition, qui a demandé la démission du maire, n'a pas pris part au vote, dénonçant une "mascarade". De son côté, Marie Da Silva a assuré ne pas avoir "fini son bras de fer avec le maire". Elle a annoncé sa volonté de saisir le tribunal administratif contre son limogeage, faute de motif valable.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.