Cet article date de plus de six ans.

Moselle : départ et rétrogradation à la mairie FN de Hayange

Le maire, Fabien Engelmann, a retiré ses délégations à sa première adjointe, et la directrice générale des services de la ville a décidé de quitter le navire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabien Engelmann, le 6 avril 2014 à Hayange (Moselle). (  MAXPPP)

Il y a visiblement un problème avec Fabien Engelmann. Le maire FN de Hayange (Moselle), déjà critiqué par certains de ses administrés pour son "patriotisme frauduleux", fait face à deux nouveaux problèmes au sein de sa mairie, rapporte Le Républicain lorrain, jeudi 28 août.

Le quotidien régional indique que le maire de la ville a retiré mardi ses délégations à sa première adjointe, Marie Da Silva, jugeant "impossible" de travailler en sa compagnie. Une décision marquante alors que le duo, rappelle Le Républicain lorrain, posait tout sourire sur les affiches de campagne lors des élections municipales. Engelmann fait également face à la démission de la directrice générale des services de la ville, qui, sans expliquer les raisons de son départ, a refusé de prolonger son contrat au-delà de sa période d'essai.

Un maire habitué à la controverse

Ces changements interviennent après plusieurs polémiques concernant le maire FN. Samedi, une cinquantaine de personnes ont manifesté dans les rues de la ville de 15 000 habitants pour dénoncer le "patriotisme frauduleux" de la municipalité, qui a repeint aux couleurs tricolores des wagonnets de mine.

Au début du mois, une controverse avait opposé la municipalité et l'auteur d'une sculpture, que le maire avait décidé de repeindre en bleu sans l'en avertir. Finalement, l'édile avait annoncé qu'il allait déplacer la sculpture, jugée "sinistre", dans un parc.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.