Cet article date de plus de trois ans.

Florian Philippot a déposé deux plaintes après avoir été visé par des menaces de mort

La première plainte date du mois de janvier tandis que la seconde a été déposée vendredi. Le président des Patriotes, ancien numéro 2 du Front national, bénéficie d'une protection policière.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Florian Philippot, le 18 décembre 2017, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), au siège de son parti. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Florian Philippot a déposé deux plaintes pour des menaces de mort, a-t-il annoncé à l'AFP, samedi 10 février. Le président des Patriotes affirme avoir reçu ces messages privés via son compte Facebook et assure ne pas connaître l'identité des auteurs. La première plainte date du mois de janvier tandis que la seconde a été déposée vendredi.

Dans le premier cas, un seul message, dont "le vocabulaire laisse penser que ça vient de cercles d'extrême droite" lui a été adressé. Dans le deuxième cas, il s'agit "d'une série de messages, sur plusieurs jours", a expliqué Florian Philippot. "En général, je ne porte pas plainte quand il s'agit d'injures, mais pour des menaces physiques ou de mort, si", a précisé le député européen, qui bénéficie d'une protection policière.

Ancien numéro 2 du Front national, Florian Philippot avait quitté le parti de Marine Le Pen avec fracas en septembre 2017 pour créer sa propre formation politique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.