Fréjus : la justice autorise la reprise des travaux de la mosquée

Le tribunal administratif de Toulon a suspendu, vendredi, l'exécution de l'arrêté pris par le maire FN de Fréjus, qui interrompait les travaux.

Le chantier de la mosquée de Fréjus (Var) va pouvoir reprendre.
Le chantier de la mosquée de Fréjus (Var) va pouvoir reprendre. ( FRANCE 2)

Les travaux de la mosquée de Fréjus (Var) vont pouvoir reprendre. Le tribunal administratif de Toulon a suspendu vendredi 19 décembre l'arrêté pris par le maire Front national de la ville, rapporte Var Matin. David Rachline avait pris un arrêté interruptif des travaux le 17 novembre parce qu'il estimait que le chantier de ce lieu de prière n'avait pas débuté dans le délai imparti par le permis de construire.

France 2

"Un doute sérieux sur la légalité" de la décision du maire

Scandalisée par cette décision, l'association musulmane El Fath, qui a financé avec ses propres deniers la construction de la mosquée du quartier de la Gabelle, a alors saisi le tribunal administratif.

En attendant de se prononcer sur le fond du dossier, le tribunal a décidé de suspendre l'arrêté. Dans son ordonnance, que Var Matin a consultée, le juge évoque "un doute sérieux sur la légalité" de la décision du maire pour justifier cette suspension. Le maire de Fréjus a immédiatement réagi. "J’informe la population de Fréjus que je ne retirerai pas mon arrêté interruptif de travaux du 17 novembre dernier", a-t-il déclaré dans un communiqué.