VIDEO. Hollande écourte sa visite en Uruguay pour être en forme au Salon de l'agriculture

Le président de la République a décidé de ne pas passer la nuit à Montevideo afin de limiter les effets du décalage horaire.

FRANCE 2

La visite de François Hollande en Uruguay n'a finalement duré que six heures. Le président de la République, qui devait à l'origine dormir à Montevideo, a repris l'avion plus tôt que prévu, dans la nuit de jeudi 25 à vendredi 26 février. Objectif : diminuer les effets du décalage horaire avant l'inauguration du Salon de l'agriculture, qui ouvre ses portes samedi, précise son entourage. En pleine crise des éleveurs, le chef de l'Etat y est particulièrement attendu.

Le chef de l'Etat évoque les "inquiétudes des agriculteurs" 

Autre dossier brûlant en France : la réforme du Code du travail. Depuis l'Amérique latine, le chef de l'Etat a plaidé en faveur d'un texte "dans l'esprit d'équilibre", au moment où son gouvernement essuie un tir de barrage de Martine Aubry et de 17 autres personnalités de gauche, qui ont signé une tribune assassine contre la politique du gouvernement dans Le Monde.

A son arrivée à Montevideo, jeudi en fin d'après-midi, le chef de l'Etat a indiqué, devant la communauté française locale au lycée français Jules-Supervielle, qu'il se "tenait régulièrement informé de la situation en France". Il a évoqué les "inquiétudes des agriculteurs" qu'il retrouvera samedi au Salon de l'agriculture.

Le président de l\'Uruguay Tabare Vazquez contemple le cadeau du président François Hollande pendant un dîner d\'Etat à Montevideo, le 25 février 2016.
Le président de l'Uruguay Tabare Vazquez contemple le cadeau du président François Hollande pendant un dîner d'Etat à Montevideo, le 25 février 2016. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)