Hollande au dîner du Crif contre le racisme et l'antisémitisme

Un mois et demi après les attentats qui ont touché la France, le président va s'exprimer, ce lundi 23 février, devant les 700 invités du dîner du Crif pour détailler son plan contre le racisme et l'antisémitisme.

France 3

L'invitation a une valeur symbolique toute particulière cette année. Le président de la République a été convié au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) ce lundi 23 février. Il y présentera un plan de lutte contre l'antisémitisme et le racisme, qui sera détaillé en mars au Conseil des ministres.

"Ce soir, il devrait particulièrement insister sur le volet répression, explique Béatrice Gelot, en direct pour France 3. L'arsenal législatif déjà en place est suffisant, selon l'Élysée, pour les actes racistes et antisémites, mais François Hollande veut aller plus vite pour faire interdire les sites de propagande sur Internet."

Pas de représentants musulmans

Au total, 700 personnes seront présentes ce lundi soir au dîner, dont Nicolas Sarkozy. Seul absent de marque, le Conseil français du culte musulman, qui a choisi de boycotter l'événement après les propos du président du Crif, ce lundi matin, qui a déclaré que "toutes les violences étaient réalisées par les jeunes musulmans".

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande participe au dîner du Crif, aux côtés du banquier David de Rotschild, le 23 février 2015, à Paris.
François Hollande participe au dîner du Crif, aux côtés du banquier David de Rotschild, le 23 février 2015, à Paris. ( MAXPPP)