François Hollande, un pas vers la candidature ?

Le chef de l’État a prononcé un discours sur la démocratie face au terrorisme ce jeudi 8 septembre, salle Wagram à Paris. Il a précisé sa vision de la France.

France 2

Un discours sur le terrorisme, la démocratie et une ligne claire. Pas question pour protéger la France de prendre des libertés avec l’État de droit comme le suggèrerait une partie de la droite. C’est la contre-attaque du chef de l’État. "Enfermer les suspects sans discernement et sans jugement. Ces reniements seraient autant de renoncements, mais sans nullement assurer la protection des Français", a assuré François Hollande.

Il se projette vers l’avenir

Devant les fidèles hollandais au grand complet, François Hollande vise aussi Nicolas Sarkozy. Il n’évoque pas sa propre candidature, mais il se projette bel et bien dans l’avenir. "Ce qu’il faudra faire dans les prochaines années ce n’est pas simplement de réparer ce qui aura été détruit puisque nous l’avons fait. Ce n’est pas simplement de créer les postes qui avaient été supprimés. Non l’ambition qui doit nous guider c’est à l’école d’accomplir pleinement sa mission", a ajouté le président.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande, le 8 septembre 2016, après son discours salle Wagram, à Paris.
François Hollande, le 8 septembre 2016, après son discours salle Wagram, à Paris. (CHRISTOPHE ENA / POOL)