Cet article date de plus de six ans.

François Hollande enregistre un bond historique de 21 points de popularité

Quelques jours après les attentats terroristes, 40% des Français interrogés se disent satisfaits de l'action du chef de l'Etat, selon un sondage Ifop pour "Paris Match" publié lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la République, François Hollande, lors d'une visite à Tulle (Corrèze), le 17 janvier 2015. (CHAMUSSY / SIPA)

C'est un rebond historique. Quelques jours après les attentats terroristes perpétrés en France, la cote de confiance de François Hollande regagne subitement 21 points dans le baromètre mensuel Ifop pour Paris Match*, publié lundi 19 janvier. Selon ce sondage, 40% des Français interrogés se déclarent satisfaits de l'action du chef de l'Etat, contre seulement 19% en décembre.

Il faut remonter à février 2013 pour retrouver un niveau de satisfaction similaire. "Le chef de l'Etat fait ainsi mentir la règle selon laquelle quand un président chute dans les enquêtes d'opinion, il ne remonte plus", souligne Paris Match. Dans le détail, François Hollande regagne aussi bien le cœur des électeurs socialistes (+30 points) que celui des électeurs UDI (+24 points) ou de l'UMP (+16 points). Le rebond est moins marqué auprès des sympathisants du Front de gauche (+9 points) et d'Europe Ecologie-Les Verts (+ 6 points).

Manuel Valls au sommet

Le Premier ministre, Manuel Valls, n'est pas en reste, puisqu'il regagne également 17 points, et atteint son meilleur score depuis sa nomination à Matignon : 61% des Français interrogés sont, en effet, satisfaits de l'action du chef du gouvernement.

*Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas après stratification par région et catégorie d'agglomération. Interviews réalisées par téléphone du 16 au 17 janvier 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.