Affaire Penelope Fillon : François Fillon "a pris sa décision" et ne "reviendra pas" sur sa candidature

Le vainqueur de la primaire à droite a indiqué, mardi aux députés LR, qu'il comptait maintenir sa candidature à la présidentielle, malgré la polémique liée à l'affaire des emplois présumés fictifs de son épouse.

François Fillon lors d\'un meeting à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), le 9 février 2017.
François Fillon lors d'un meeting à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), le 9 février 2017. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Il tient le cap malgré la fronde. "Je sais que la campagne est difficile", a déclaré François Fillon, mardi 14 février, lors d'une réunion des députés Les Républicains à l'Assemblée nationale. Pour autant, le candidat à la présidentielle ne compte pas jeter l'éponge, selon les propos rapportés à franceinfo par plusieurs participants. "J'ai pris ma décision. Je ne reviendrai pas dessus", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il allait déjeuner, mercredi, avec Nicolas Sarkozy.

J'en ai discuté avec les autres candidats de la primaire, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Il n'y a pas de solution alternative majeure. Cela poserait le problème de l'effacement de notre famille politique.François Fillonpropos rapportés par des participants à la réunion

"Je suis harcelé par la presse nationale, en plus du harcèlement judiciaire, s'est plaint François Fillon, avant de s'adresser aux élus présents. J'ai besoin que vous m'aidiez. On est engagés dans cette course et on peut la gagner. La question, c'est : 'est-ce que vous m'aidez ou est-ce que vous me compliquez la tâche ?"

Une référence, sans doute, à l'initiative, la veille, de plusieurs parlementaires LR, rassemblés autour de Georges Fenech. Ces élus ont réclamé la réunion "sans délais" du bureau politique du parti, afin d'envisager une autre candidature. Georges Fenech a, depuis, retiré sa demande. François Fillon devrait bien revêtir les couleurs de son parti dans la dernière ligne droite.