Cet article date de plus de quatre ans.

Des parlementaires LR dînent ensemble pour évoquer l'affaire Fillon

Quelques parlementaires Les Républicains se retrouvent lundi soir pour un dîner. Au menu : les accusations d'emplois fictifs qui pèsent sur l'épouse et les enfants de François Fillon. Une affaire qui plombe toujours le candidat de la droite. 

Article rédigé par
Margaux Duguet - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Fillon, en meeting près de Poitiers, le 9 février 2017. (JEAN MICHEL NOSSANT/SIPA / SIPA)

L'information devait rester confidentielle, mais elle a fuité dans la presse. Lundi 13 février au soir, plusieurs parlementaires des Républicains vont se retrouver pour un dîner. Entre le plat principal et le dessert, ces sénateurs et députés parleront du sujet qui plombe la campagne présidentielle : les accusations d'emplois fictifs concernant Penelope et deux des enfants Fillon.

Alors que François Fillon pensait avoir remotivé ses troupes avec sa conférence de presse lundi dernier, les jours qui ont suivi ont montré qu'il n'en était rien. Suspendus à la décision du parquet national financier, inquiets des remontées du terrain, ces parlementaires veulent discuter, au risque de faire ressortir la petite musique du "plan B". 

"Une discussion à bâtons rompus"

Parmi les convives devrait se trouver le député du Rhône Georges Fenech, qui a été l'un des premiers à réclamer le retrait de François Fillon, avant de faire volte-face après la conférence de presse du candidat. Interrogé par Le Figaro, Georges Fenech refuse de s'exprimer avant la réunion. D'autres le font, sous couvert d'anonymat. "Ce sera une discussion à bâtons rompus. On ne cherche pas à faire un coup d'Etat mais 'l'espérance' [dont François Fillon avait fait un leitmotiv] devient un cauchemar", confie un parlementaire à franceinfo, parlant de "période de crise"

"Le bilan n'est pas bon, pas bon du tout", explique au Figaro un élu francilien, tandis qu'un autre explique que "les gens sont abattus".  

Des poids lourds sarkozystes absents

Si la réunion a été présentée comme rassemblant essentiellement des sarkozystes, un parlementaire dément et assure que "toutes les tendances seront représentées". Selon lui, une quarantaine d'élus s'est spontanément manifestée, mais la moitié seulement sera présente à ce dîner, notamment en raison des vacances scolaires.

Des poids lourds sarkozystes seront également absents, à l'instar du sénateur Roger Karoutchi ou de l'ancien ministre Brice Hortefeux. Ce proche parmi les proches de l'ancien chef de l'Etat est retenu au Parlement européen. Mais ce n'est pas la seule raison de son absence. Les soutiens de Nicolas Sarkozy ont un mot d'ordre : "ne rien faire pour gêner Fillon". "Les choses ne sont pas stabilisées politiquement", indique cependant Brice Hortefeux à franceinfo, laissant entendre que des membres du parti pourraient s'exprimer une fois que la justice aura pris sa décision. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.