Exil fiscal : 2,5 milliards attendus en 2016

En direct sur le plateau de France 3, la journaliste Camille Boudin fait le point sur la situation.

FRANCE 3

Sur trois ans, c'est plus de six milliards d'euros qui devraient rentrer dans les caisses de l'État. "Le rapatriement des capitaux détenus par des Français à l'étranger a rapporté en 2014 à l'État 1,9 milliard. En 2015, on devrait donc atteindre les 2,65 milliards d'euros. Et puis pour 2016, les calculs estiment ces rentrées à 2,4 milliards d'euros", rapporte Camille Boudin en direct du plateau de France 3.

45 000 contribuables

Depuis deux ans, Bercy estime à 45 000 le nombre de contribuables qui se sont manifestés auprès de la cellule de régularisation. Cela représente 130 dossiers par semaine. Ce sont à 20% des fraudeurs repentis qui ont ouvert un compte à l'étranger sans le déclarer au fisc jusqu'à présent. Les 80% restants sont des fraudeurs passifs qui ont notamment hérité d'un compte à l'étranger. En moyenne, ces contribuables possèdent 800 000 euros à l'étranger.

La politique de renforcement de la lutte contre la fraude fiscale mis en place en 2013 est à l'origine de ce soudain retour en masse des exilés fiscaux. Par ailleurs, ces 2,5 milliards d'euros font partie des pistes étudiées par Bercy pour financer la baisse d'impôt promise aux Français par François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les billets auraient été achetés pour 20% de leur valeur faciale.
Les billets auraient été achetés pour 20% de leur valeur faciale. ( MAXPPP)