Soupçons de prise illégale d'intérêt : Éric Dupond-Moretti à nouveau convoqué devant la CJR le 28 février

Le garde des Sceaux est notamment soupçonné d'avoir profité de sa position pour régler des comptes avec des magistrats du Parquet national financier.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Éric Dupond-Moretti, le 12 janvier 2022. (BERTRAND GUAY / AFP)

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, est à nouveau convoqué devant la Cour de justice de la République (CJR) le 28 février dans l'affaire des soupçons de prise illégale d'intérêt, a appris franceinfo de source judiciaire jeudi 13 janvier, confirmant une information de BFM TVCe sera sa deuxième audition sur cette affaire, après une première le 16 juillet dernier, qui avait conduit à sa mise en examen.

>> Ce que l'on sait de l'enquête pour prise illégale d'intérêts qui vise Eric Dupond-Moretti

Éric Dupond-Moretti est poursuivi dans ce dossier car il est notamment soupçonné d'avoir profité de sa fonction de ministre pour régler ses comptes avec trois magistrats du Parquet national financier (PNF), qui avaient épluché ses "fadettes" dans le cadre d'une enquête pour chercher la "taupe" de Nicolas Sarkozy dans l'affaire des écoutes, en ordonnant une enquête administrative à leur encontre en septembre 2020. L'enquête a été ouverte après des plaintes de syndicats de magistrats et de l'association Anticor.

Trois jours après sa mise en examen, le garde des Sceaux avait assuré être "plus que jamais déterminé à être pleinement ministre de la Justice", estimant que tout est "parti d'une déclaration de guerre" des syndicats de magistrats.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eric Dupond-Moretti

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.