Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Emmanuel Macron a une nouvelle piscine à Brégançon, mais "il préfère mille fois la mer"

L'Élysée a dépensé 34 000 euros pour construire une piscine au fort de Brégançon. Manque de chance, le président "n'aime pas les piscines".

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Vue aérienne du fort de Brégançon à Bormes-les-Mimosas (Var), le 31 juillet 2018. (ALAIN ROBERT / SIPA)

"Je n'aime pas les piscines, je préfère mille fois la mer !" La petite phrase, lâchée mardi 7 août par Emmanuel Macron lors d'un bain de foule à proximité du fort de Brégançon (Var), où il passe ses vacances, aurait pu passer pour totalement anodine. Mais il se trouve qu'une piscine a justement été construite dans l'enceinte du fort ces dernières semaines, à la demande du couple Macron.

Au printemps, lorsque la décision de faire construire cette piscine avait été rendue publique, l'Élysée avait expliqué vouloir "préserver l'intimité de la baignade des enfants".

Un coût de 34 000 euros

La présidence avait également mis en avant des raisons économiques : le coût – 34 000 euros – de cette une piscine hors sol démontable de 10 mètres sur 4 doit pouvoir être amorti en économisant 60 000 euros, "soit le coût de deux embarcations de gendarmerie, d'ordinaire dévolues au sauvetage en mer, et qui sont mobilisées l'été pour la protection du président". Reste à savoir si cette économie a bien eu lieu puisque le président dit finalement préférer la mer...

Les coûts de la construction et de l'entretien de la piscine doivent être intégrés aux 150 000 euros de budget annuel alloué à Brégançon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.