Présidentielle : l'excès de confiance, un vilain défaut

Alors qu'Emmanuel Macron est annoncé nettement vainqueur du second tour de l'élection présidentielle, il est bon de rappeler qu'en 1974, François Mitterrand, a été battu après avoir récolté beaucoup plus de suffrages au premier tour que le leader d'En Marche!

POIROT Richard

Lors de l'élection présidentielle de 1974, le candidat socialiste François Mitterrand gagne largement le premier tour de scrutin avec 43,25% des voix. "Avec près de 44% des suffrages exprimés dès le premier tour de scrutin, j'en suis exactement au point où se sont trouvés avant moi le général de Gaulle en 1965 et M. Pompidou en 1969. Ils furent, comme on le sait, élus au deuxième tour. Les conditions du succès sont d'ores et déjà réunies", avait déclaré François Mitterrand le soir de l'annonce des résultats.

Mitterrand, battu après un très bon score

Deux semaines plus tard, il sera pourtant battu de justesse par Valéry Giscard d'Estaing. Une défaite qui a fait la preuve que rien n'est jamais acquis dans un scrutin, même lorsque le score du premier tour, ou les instituts de sondage dans le cas d'Emmanuel Macron, rendent la victoire quasi certaine.

(MICHEL CLEMENT / AFP)