La mère d'un Français condamné pour terrorisme au Maroc reçue par Emmanuel Macron à Brégançon

Thomas Gallay, âgé de 37 ans, a été condamné au Maroc et attend son transfèrement en France.

Le fort de Brégançon (Var), résidence officielle du chef de l\'Etat où Emmanuel Macron passe ses vacances, le 3 août 2018.
Le fort de Brégançon (Var), résidence officielle du chef de l'Etat où Emmanuel Macron passe ses vacances, le 3 août 2018. (MAXPPP)

"Je lui fais confiance, de toute façon je pense que c’est la seule personne à même de résoudre ce problème"Béatrice Gallay, mère d'un Français de 37 ans condamné en appel en mars 2017 à 4 ans de prison au Maroc pour avoir apporté un "soutien financier" à une personne soupçonnée d'avoir voulu perpétrer des actes terroristes, a été reçue par Emmanuel Macron au fort de Brégançon (Var) samedi 11 août, rapporte BFMTV.

Son fils, Thomas Gallay, est emprisonné depuis deux ans et demi après avoir été accusé d'avoir prêté environ 70 euros à un homme radicalisé, ce qu'il réfute. Une demande de transfèrement a été effectuée en février 2017, mais n'a toujours pas abouti.

Macron a promis de s'occuper "personnellement" du cas du Français

Portant une pancarte, la mère de cet homme a patienté devant le lieu de vacances du chef de l'Etat et a pu échanger avec un responsable de la communication de l'Elysée, venu rencontrer les journalistes lors d'un point presse quotidien. Elle a ensuite pu rencontrer sans rendez-vous Emmanuel Macron en compagnie de son autre fils. 

Interrogée par des journalistes à l'issue de cet entretien, elle a indiqué que le président de la République lui avait assuré qu'il allait s'occuper "personnellement" de la situation de son fils.

C’est à la fois un honneur et un plaisir d’être reçu par le chef de l’Etat, qui écoute une citoyenne française en détresse.Béatrice Gallay, mère de Thomas Gallayà BFMTV