Cet article date de plus d'un an.

Affaire McKinsey : l’Élysée réagit à l’ouverture de deux informations judiciaires

Publié Mis à jour
Affaire McKinsey : l’Élysée réagit à l’ouverture de deux informations judiciaires
Affaire McKinsey : l’Élysée réagit à l’ouverture de deux informations judiciaires Affaire McKinsey : l’Élysée réagit à l’ouverture de deux informations judiciaires
Article rédigé par France 3 - A. Bourse
France Télévisions
France 3
Le parquet national financier a annoncé, jeudi 24 novembre, ouvrir des informations judiciaires sur les comptes de campagne d’Emmanuel Macron en 2017 et en 2022. Anne Bourse était en direct devant l’Élysée.

Après plusieurs heures de silence, l’Élysée a réagi à l’ouverture de deux informations judiciaires sur les comptes de campagne d’Emmanuel Macron par un "très court communiqué", selon les mots d’Anne Bourse en direct devant le palais présidentiel. "L’Élysée prend acte de l’ouverture des deux informations judiciaires et indique aussi que c’est à la justice de conduire ces investigations en toute indépendance", complète la journaliste.

Emmanuel Macron bénéficie d’une immunité pendant son mandat

Une enquête qui pourrait mettre en cause directement Emmanuel Macron. "Pendant son mandat, il ne peut pas être entendu par les juges. Le chef de l’Etat bénéficie d’une totale immunité. Ce soir, l’opposition demande des explications", fait savoir Anne Bourse. "Ces procédures sont longues et risquent de se poursuivre une partie de son second mandat. Un calendrier judiciaire qui viendra forcément se télescoper avec son agenda politique", conclut-elle.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.