Restauration : un secteur qui a profité de la crise du Covid ?

Publié
Restauration : un secteur qui a profité de la crise du Covid ?
FRANCE 3
Article rédigé par
P.-L. Monnier, A. Peyrout, F. Blévis, J. Blondel, B. Vidal - France 3
France Télévisions

Une étude souligne l’ampleur du "quoi qu’il en coûte" pendant la période du Covid. Elle montre comment les restaurateurs, cafetiers et hôteliers ont profité des aides publiques. L’an dernier, leurs résultats ont bondi de plus de 60 % alors qu’ils auraient chuté de 22 % sans les subventions.

Il y a presque trois ans, en pleine première vague de Covid, la France se confinait, les restaurants fermaient et leurs patrons s’inquiétaient. Bilan : après trois confinements, le secteur a bénéficié de subventions publiques et en masse. Selon une étude, il y a eu en moyenne une aide de 50 000 euros par établissement. C’est beaucoup plus que pour les magasins de vêtements et les entreprises du secteur des loisirs.

Une rentabilité qui a explosé

Selon Didier Désert, porte-parole du Groupement national des indépendants (GNI), "on ne peut pas dire que les restaurateurs se sont gavés. D’ailleurs, les restaurateurs ont été aidés comme d’autres entreprises, comme d’autre secteurs d’activité, à passer une période extrêmement difficile." Pourtant, les chiffres montrent que la rentabilité des restaurants a explosé l’an dernier, à +61,8 %. Sans les aides, elle aurait plongé de 21,6 %. Mais selon les restaurateurs, il faut aussi prendre en compte les PGE (prêts garantis par l’Etat).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.