Commémoration du massacre d’Oradour-sur-Glane : Macron "endosse le rôle de père de la nation"

La journaliste Anne Bourse, présente sur le lieu des commémorations, revient sur la présence d’Emmanuel Macron à Oradour-sur-Glane, 73 ans après les faits.

FRANCE 3

Le 28 avril dernier, Emmanuel Macron fait une promesse à Robert Hébras, dernier des six rescapés du massacre d’Oradour-sur-Glane : celle qu’il reviendra dans la commune de Haute-Vienne. Promesse tenue ce 10 juin 2017, pour la cérémonie commémorative des 73 ans du massacre : "Emmanuel Macron (est) dans un rôle très solennel", analyse la journaliste Anne Bourse, présente sur place. "Il cherche aussi aujourd’hui à montrer qu’il endosse le rôle de père de la nation, après avoir affiché sa stature internationale."

Un message aux jeunes

Comme Nicolas Sarkozy et François Hollande avant lui, le président français montre qu’il s’inscrit dans cette histoire. "Mais Emmanuel Macron veut mettre l’accent sur la transmission aux jeunes générations. Il y a 500 enfants qui sont ici aujourd’hui. C’est à eux qu’il s’est adressé ; il veut leur montrer que cette histoire influence toujours notre présent, et en quelque sorte, il veut éveiller leur conscience."

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron s\'exprime lors des commémorations du massacre d\'Ouradour-sur-Glane, le 10 juin 2017.
Emmanuel Macron s'exprime lors des commémorations du massacre d'Ouradour-sur-Glane, le 10 juin 2017. (FRANCEINFO)