"Casserolades" : après les propos d'Emmanuel Macron, une entreprise de Franche-Comté défend ses casseroles

L'entreprise Cristel écrit jeudi sur son compte Twitter qu'elle fabrique "des casseroles qui font avancer la France". Emmanuel Macron avait déclaré que les casseroles ne faisaient pas "avancer la France", lors de sa visite mercredi en Alsace.
Article rédigé par France Info - avec France Bleu Belfort-Montbéliard
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des manifestants avec une casserole à la main, dans un rassemblement à Paris, le 17 avril 2023. (EDOUARD MONFRAIS-ALBERTINI / HANS LUCAS)

Après les propos du chef de l'État Emmanuel Macron sur les casseroles, une entreprise franc-comtoise lui a répondu jeudi 20 avril via son compte Twitter qu'elle fabriquait "des casseroles qui font avancer la France", rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard. Il s'agit de l'entreprise Cristel, basée à Fesches-le-Châtel (Doubs), qui fabrique des articles culinaires français.

Mercredi, lors de sa visite en Alsace, le président de la République avait déclaré que les casseroles, brandies par les militants anti-réforme des retraites, ne faisaient pas "avancer la France". Le fabricant d'ustensiles de cuisine lui a donc répondu via son compte Twitter.

Depuis lundi, les oppsants à la réforme des retraites utilisent des casseroles comme outil de protestation pour se faire entendre et masquer les paroles du président. Un moyen de faire du bruit pour, dans un premier temps, "couvrir" l'allocution présidentielle qui a eu lieu lundi dernier à 20 heures. Désormais, un concert de casseroles accompagne chaque déplacement d'Emmanuel Macron, comme en Alsace mercredi et dans l'Hérault jeudi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.