Passeports diplomatiques : Alexandre Benalla en garde à vue

Les affaires d’Alexandre Benalla se compliquent. L'ancien collaborateur de l'Élysée est toujours en garde à vue et dans le viseur des élus d’opposition. 

FRANCE 3

Dans la soirée du jeudi 17 janvier, Alexandre Benalla est toujours en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire. Les enquêteurs veulent faire la lumière sur l’utilisation de ses passeports diplomatiques, après son licenciement de l’Élysée. Il les aurait utilisés une vingtaine de fois, entre le 1er août 2018 et le 31 décembre. L’opposition espère que cette nouvelle enquête permettra de lever les zones d’ombre.

La France insoumise demande la réouverture de la commission d’enquête de l’assemblée

L’enquête a été étendue aux "faux", après les révélations, mercredi 16 janvier, du directeur de cabinet d’Emmanuel Macron. Alexandre Benalla aurait utilisé un papier à en-tête de l’Élysée pour obtenir l’un de ses passeports. Au vu de ces nouvelles révélations, La France insoumise demande la réouverture de la commission d’enquête de l’assemblée et dénonce l’attitude de La République en marche. La commission d’enquête du sénat a quant à elle repris ses travaux. Elle entendra à nouveau Alexandre Benalla lundi 21 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla, le 19 septembre 2018, au Sénat, le 19 septembre 2018.
Alexandre Benalla, le 19 septembre 2018, au Sénat, le 19 septembre 2018. (BERTRAND GUAY / AFP)