Alexandre Benalla : nouveau rendez-vous avec la justice

Nouveau rendez-vous avec la justice pour Alexandre Benalla, mardi 19 février. Il a été entendu par des juges d'instruction qui enquêtent sur les violences, en marge de la manifestation du 1er mai, au tribunal de grande instance de Paris. 

FRANCE 3

L'enjeu est important pour Alexandre Benalla. "On peut dire qu'il joue sa liberté, devant les juges. Il pourrait être placé en détention provisoire pour non-respect de son contrôle judiciaire. Les juges peuvent également ordonner un contrôle judiciaire en le laissant libre, mais une autre sanction beaucoup moins sévère pourrait être prononcée : il peut quitter ce tribunal avec un simple rappel à la loi", explique Nathalie Perez, journaliste de France 2 en duplex depuis le tribunal de grande instance de Paris. 

Des enregistrements illégaux ? 

"Je vous rappelle que les juges lui reprochent d'avoir communiqué par téléphone avec son coprévenu, le policier Vincent Crase, alors que cela lui était interdit. Mais l'avocate d'Alexandre Benalla a déjà contre-attaqué en portant plainte pour atteinte à sa vie privée, considérant que ces enregistrements sont illégaux et ne doivent pas figurer dans la procédure d'instruction. Une semaine particulièrement délicate pour Alexandre Benalla puisque le 20 février, la commission sénatoriale doit rendre ses conclusions sur l'enquête", conclut la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla quitte le Sénat après avoir été auditionné, le 19 septembre 2018, à Paris. 
Alexandre Benalla quitte le Sénat après avoir été auditionné, le 19 septembre 2018, à Paris.  (ALAIN JOCARD / AFP)