Alexandre Benalla : la riposte de l'Élysée

En direct de l'Élysée, la journaliste Danielle Sportiello fait le point sur la réaction de la présidence à propos du déplacement d'Alexandre Benalla au Tchad.

France 3

L'Élysée souhaite à tout prix éviter une nouvelle affaire embarrassante. "Il n'est pas question cette fois d'être pris de court comme ce fut le cas cet été, par de nouvelles révélations sur Alexandre Benalla", rapporte la journaliste Danielle Sportiello en direct de l'Élysée. "La lettre envoyée par le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron à l'ancien chargé de mission de l'Élysée est datée du 22 décembre et à cette date-là précisément, le chef de l'État était au Tchad", poursuit-elle.

Pas de diplomatie parallèle

"L'entourage du chef de l'État savait-il que de nouvelles révélations sur les déplacements d'Alexandre Benalla allaient sortir dans la presse ? A-t-il voulu prendre les devants ? En tout cas, la lettre du directeur de cabinet a été envoyée également au procureur de la République de Paris. Il s'agit pour l'Élysée d'affirmer qu'il n'y a pas de diplomatie parallèle exercée en Afrique par l'ancien chargé de mission. Il s'agit surtout d'éviter que l'affaire Benalla de l'été ne devienne la nouvelle affaire Benalla de l'hiver", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla quitte la commission d\'enquête le 19 septembre 2018, au Sénat, à Paris.
Alexandre Benalla quitte la commission d'enquête le 19 septembre 2018, au Sénat, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)