Alexandre Benalla : "Je ne vous ai pas menti"

L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron s'est exprimé devant la Commission d'enquête sénatoriale lundi 21 janvier afin de répondre aux questions des parlementaires autour de l'affaire des passeports diplomatiques utilisés après son départ de l'Élysée.

FRANCE 2

Mis en examen dans le dossier des passeports diplomatiques, Alexandre Benalla, accompagné de son avocate, a dû s'expliquer et convaincre les Sénateurs, lundi 21 janvier. En septembre dernier, il avait assuré sous serment que ces passeports se trouvaient dans son bureau à l'Élysée. "Je ne vous ai pas menti, déclare-t-il. Ces passeports m'ont été rendus à nouveau début octobre 2018." "Par qui ?" demande alors l'un des corapporteurs. "Je vous ai déjà dit que je ne répondrai pas à cette question, monsieur le corapporteur", répond l'ancien collaborateur de l'Élysée.

"Je ne détiens aucun secret"

Plusieurs fois, Alexandre Benalla se retranchera derrière la procédure judiciaire, provoquant un échange vif avec Philippe Bas, président de la commission d'enquête. S'il se protège, pas question de remettre en cause les membres de la présidence de la République. "Je ne détiens aucun secret", assure-t-il. À l'issue de l'audition, les Sénateurs se montrent plutôt agacés. Après deux heures d'interrogatoire, il quitte le Sénat. Alexandre Benalla pourrait être entendu à nouveau dans les semaines à venir, mais par les juges d'instruction. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla devant la commission d\'enquête du Sénat à Paris, le 21 janvier 2019. 
Alexandre Benalla devant la commission d'enquête du Sénat à Paris, le 21 janvier 2019.  (ALAIN JOCARD / AFP)